Chine: Le nombre de décès causés par le tabac pourrait tripler d'ici 2030

© 2011 AFP

— 

Le nombre de morts causées par le tabac pourrait tripler d'ici 2030 en Chine si des mesures draconiennes ne sont pas prises, a mis en garde un rapport réalisé conjointement par des experts chinois et étrangers.

D'ici moins de 20 ans, plus de 3,5 millions de Chinois pourraient mourir chaque année de maladies liées au tabac, contre 1,2 million en 2005, selon l'étude intitulée «Prévention du tabac et avenir de la Chine» et rendue publique jeudi.

300 millions de chômeurs

La Chine, partie à la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac, n'a pas respecté son engagement d'adopter une législation interdisant de fumer dans les lieux publics fermés, a relevé le rapport. La date limite pour cette loi était le 9 janvier 2011, selon la presse officielle.

«L'industrie du tabac est devenue la première des industries nocives pour la santé», a commenté le rapport, en notant que la Chine était devenue le premier producteur et le premier consommateur mondial de tabac. La Chine compte environ 300 millions de fumeurs, soit un tiers de la population totale des fumeurs dans le monde.

Les maladies induites par le tabac en Chine causent plus de morts que le sida, la tuberculose, les accidents de la circulation et les suicides réunis, selon l'agence Chine nouvelle.