Après les manifestations, le président tunisien procède à un remaniement partiel

Avec Reuters
— 

Le président tunisien Zine el Abidine Ben Ali a nommé mercredi un  nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports dans le cadre d'un  remaniement partiel qui intervient à la suite de violentes   manifestations de jeunes chômeurs, rares dans le pays. En plus de  la Jeunesse et des Sports, le président Ben Ali a désigné un nouveau  titulaire pour les ministères du Commerce et de l'Artisanat, des  Communications et des Affaires religieuses, précise l'agence tunisienne  de presse TAP. Samir Labidi, qui était ministre de la Jeunesse, prend en charge les Communications. Il cède son ministère à Abdelhamid Salama.

Ce remaniement ne concerne pas en revanche les principaux ministères.

C'est  la deuxième fois de l'année que le président tunisien retouche son  gouvernement: en janvier, il avait nommé de nouveaux ministres des  Finances, de la Défense et des Affaires étrangères.

Le président  tunisien a en outre ordonné à son gouvernement la  mise en place d'un «programme d'urgence pour l' emploi et la création de  sources de revenu aux diplômés de l'enseignement supérieur dont la  période de chômage a trop duré». Des affrontements ont éclaté il y a une dizaine de  jours à Sidi Bouzid, ville située à 200 km au sud-ouest de Tunis où un  chômeur s'est suicidé. Les  manifestations ont ensuite gagné d'autres  villes, comme Sousse, Sfax ou encore Meknassi. Mardi,le président   Ben Ali a prévenu que les manifestations violentes étaient  inacceptables et qu'elles nuiraient aux intérêts de la nation.