Côte d'Ivoire: La Cedeao menace d'employer la force si Gbagbo ne quitte pas le pouvoir

AFRIQUE La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest tape du poing sur la table...

P.B. avec Reuters

— 

L.GNAGO / REUTERS

La Cedeao perd patience. La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest a annoncé jeudi l'envoi en Côte d'Ivoire d'un émissaire pour faire savoir au président sortant, Laurent Gbagbo, qu'il doit céder le pouvoir, faute de quoi il s'expose à une «force légitime».

La Cedeao a averti à l'issue d'un sommet extraordinaire à Abuja, capitale du Nigeria, qu'elle réunirait les chefs d'état-major des 15 pays membres pour préparer une éventuelle intervention au cas où Gbagbo ne s'inclinerait pas.

A l'issue du second tour de l'élection présidentielle du 28 novembre, Gbagbo a revendiqué la victoire alors que son rival, Alassane Ouattara, a été reconnu vainqueur par les Nations unies et par de nombreux gouvernements étrangers.