Ukraine: Ioulia Timochenko visée par une autre enquête criminelle

Avec Reuters

— 

Les autorités ukrainiennes ont ouvert une nouvelle enquête criminelle sur les activités du précédent gouvernement dirigé par Ioulia Timochenko, a annoncé vendredi le procureur général Viktor Pchonka. «Les charges ne sont pas encore établies, mais l'enquête est en train de déterminer les responsabilités», a-t-il dit à la presse.

Aujourd'hui dans l'opposition, Ioulia Timochenko a été inculpée d'abus de pouvoir ce mois-ci dans le cadre d'une affaire de détournement de fonds publics remontant aux années (2007-2010) où elle était Premier ministre. Elle y a dénoncé une opération politique du gouvernement du président Viktor Ianoukovitch. Elle est accusée d'avoir utilisé frauduleusement 380 millions d'euros issus de la vente de quotas d'émission de carbone dans le cadre du protocole de Kyoto.

Vendredi, Viktor Pchonka a fait savoir que des procureurs enquêtaient sur un autre détournement de fonds censé concerner le cabinet de Timochenko - l'achat d'ambulances qui ont ensuite été utilisées durant sa campagne pour l'élection présidentielle de février dernier, qu'elle a perdue de peu. Timochenko a qualifié ces nouvelles allégations d'absurdes. «Leur but (...) est de m'écarter de toute élection», a-t-elle déclaré à des journalistes devant le siège du parquet général où elle arrivait vendredi pour un interrogatoire sur l'affaire des quotas de carbone.