Le cinéaste iranien Jafar Panahi condamné à six ans de prison

Avec Reuters

— 

Un tribunal iranien a infligé une peine de six ans de prison à Jafar Panahi, cinéaste de renommée internationale, et lui a interdit de réaliser des films ou de se rendre à l'étranger pendant vingt ans, a rapporté son avocate, citée lundi par l'agence Isna.

Panahi, qui a maintes fois été couronné à l'étranger, avait soutenu le candidat d'opposition Mirhossein Moussavi au scrutin présidentiel contesté de 2009. Il avait été arrêté début mars. Placé en détention pendant 88 jours, il avait entamé une grève de la faim.

«M. Panahi a été condamné à six ans de prison pour activités et propagande contre le pouvoir», a dit son avocate Farideh Gheyrat selon Isna. «On lui a également interdit de tourner des films, d'écrire quelque scénario que ce soit, de se rendre à l'étranger et de s'adresser aux médias locaux et étrangers pendant vingt ans.»

Gheyrat a dit qu'on l'avait informée de cette "lourde sentence" samedi et qu'elle avait vingt jours pour faire appel.