Brésil: Lula ne dit pas «non» à un hypothétique retour au pouvoir

Avec Reuters

— 

Luiz Inacio Lula da Silva n’exclut pas de revenir au pouvoir. C’est ce qu’il a fait savoir, ce lundi, lors d’une émission télévisée alors qu'on l'interrogeait sur une éventuelle candidature dans le futur, en 2014 ou après. 

«Je ne peux pas dire non parce que je suis encore en vie. Je suis le président honoraire d'un parti, je suis né homme politique, j'ai créé d'extraordinaires relations politiques», a déclaré le président sortant. «Nous allons travailler pour que (Dilma) Rousseff ait un bon mandat et quand le moment arrivera, nous verrons comment les choses se passeront», a-t-il ajouté. 

80% de cote de popularité

Mais cette annonce explicite du président sortant du Brésil pourrait bien fragiliser la présidente élue et dauphine de Lula, Dilma Rousseff. Celle-ci a remporté l’élection du 31 octobre avec 56% des voix. Elle doit prendre ses fonctions le 1er janvier prochain et devra sortir de l’ombre de son charismatique mentor tout en tenant sa promesse de poursuivre sur la lancée de son prédecesseur. 

La Constitution interdisait à Lula de se présenter pour tenter de décrocher un troisième mandat successif. Il devrait quitter le pouvoir avec une cote de popularité de 80%.