Côte d'Ivoire: Nicolas Sarkozy appelle Laurent Gbagbo à quitter le pouvoir «avant la fin de la semaine»

POLITIQUE S'il ne veut pas faire l'objet de sanctions européennes...

Avec Reuters

— 

Nicolas Sarkozy à Bruxelles pour le Conseil européen le 16 décembre 2010. 
Nicolas Sarkozy à Bruxelles pour le Conseil européen le 16 décembre 2010.  — AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG

Le président ivoirien Laurent Gbagbo doit quitter «avant la fin de la semaine» un pouvoir qu'il «usurpe» s'il ne veut pas faire l'objet de sanctions européennes. C'est ce qu'a déclaré Nicolas Sarkozy ce vendredi lors d'une conférence de presse à l'issue du conseil européen de Bruxelles.

«Laurent Gbagbo et son épouse ont leur destin en main», a-t-il ajouté. Si le président sortant ivoirien, qui refuse le verdict des urnes, ne quitte pas son poste «avant la fin de la semaine (...) ils seront inscrits immédiatement sur la liste des sanctions». a précisé le chef de l'Etat français.

La Côte d'Ivoire était sous tension ce vendredi après les affrontements meurtriers la veille entre les forces de sécurité loyales à Laurent Gbagbo et les partisans d'Alassane Ouattara, qui projettent de nouveaux rassemblements dans la journée.