WikiLeaks: Hillary Clinton présente ses excuses au président d'Azerbaïdjan

E.O.

— 

Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine, a présenté jeudi des excuses au président d’Azrbaïdjan, suite à la révélation par WikiLeaks de câbles diplomatiques le concernant, rapporte l’agence russe Ria Novosti.
Dans un télégramme, Ilham Aliev, le président de la République d’Azerbaïdjan, un Etat du Caucase situé au sud de la Russie était comparé à un parrain de la mafia.

Hillary Clinton s’est entretenue au téléphone avec le président Aliev et a «réaffirmé que les relations entre Washington et Bakou restaient solides», a déclaré Philip Crowley, porte-parole de la diplomatie américaine.

Hillary Clinton avait déjà dû s’excuser auprès de la Turquie après la diffusion par Wikileaks d’un télégramme qualifiant le ministre des Affaires étrangères d’Ankara d’«exceptionnellement dangereux».