Rixe au Parlement ukrainien: Cinq députés à l'hôpital

POLITIQUE Les membres de l'opposition dénonçaient l'ouverture d'une enquête criminelle contre l'ex-Premier ministre Iouli Timochenko...

P.B. avec Reuters

— 

Rixe au Parlement ukrainien, le 15 décembre 2010
Rixe au Parlement ukrainien, le 15 décembre 2010 — REUTERS/S. SVETLISKY

Ils en sont venus aux poings, et certains ont même saisi des chaises. Une rixe a éclaté jeudi soir au Parlement ukrainien, expédiant à l'hôpital cinq députés de l'opposition qui dénonçaient l'ouverture d'une enquête criminelle contre l'ex-Premier ministre Iouli Timochenko, rapportent les médias ukrainiens. Sur des images de l'agence AP, on voit un élu saigner au niveau de la tempe.

Les élus du BYuT, le parti de Timochenko, refusaient de quitter l'enceinte du Parlement en guise de protestation contre les ennuis judiciaires de leur chef de file, qui se dit victime d'accusations politiques.

Timochenko rejette les accusations

Des députés du Parti des régions, du président Viktor Ianoukovitch, sont intervenus pour faire le coup de poing, rapporte l'agence de presse UNIAN. «Nous devons nous assurer que le parlement pourra fonctionner normalement demain (vendredi) matin», a expliqué l'un d'eux.

Selon Volodymyr Bondarenko, élu de l'opposition, cinq de ses collègues ont dû hospitalisés en ambulance.

Ioulia Timochenko, égérie de la «révolution orange» battue de justesse à la présidentielle de février, est accusée par le pouvoir d'avoir illégalement utilisé des fonds publics générés par la vente de droits d'émission de carbone pour financer les retraites. Elle rejette ces allégations.