Près de 200 militaires turcs jugés pour complot

Reuters

— 

Près de 200 militaires turcs, dont trois officiers supérieurs en retraite, ont commencé à être jugés ce jeudi près d'Istanbul pour un présumé complot visant à déstabiliser en 2003 le gouvernement islamisant du Premier ministre Tayyip Erdogan.
L'opération «masse», qui prévoyait le dynamitage de mosquées et des incidents avec la Grèce voisine, était censée, selon l'accusation, préparer le terrain à un coup d'Etat militaire.

Les accusés, qui comparaissent libres, risquent de 15 à 20 ans de prison. Ils nient tout et assurent que les plans d'action découverts il y a sept ans n'étaient que des scénarios de manœuvres militaires.