Le diplomate Richard Holbrooke est mort

ETATS-UNIS Il était l'un des grands artisans de la paix en Bosnie...

Reuters

— 

Le diplomate américain Richard Holbrooke à Berlin le 11 octobre 2010.
Le diplomate américain Richard Holbrooke à Berlin le 11 octobre 2010. — Michael Sohn/AP/SIPA

L'hebdomadaire Time l'avait naguère présenté comme «le tacticien le plus coriace de la diplomatie américaine» et comme «le diplomate de la dernière chance». Richard Holbrooke, émissaire de Barack Obama pour l'Afghanistan et le Pakistan et artisan de la paix en Bosnie en 1995, est mort lundi, a confirmé un haut responsable de l'administration américaine. Holbrooke, qui était âgé de 69 ans, avait été hospitalisé en urgence vendredi à Washington et opéré samedi de l'aorte.

L'homme des dossiers brûlants

Cette figure parmi les plus connues de la diplomatie américaine était le maître d’œuvre des accords de Dayton, qui ont mis fin en 1995 à 43 mois de guerre en Bosnie. Barack Obama l'avait nommé dès le début de sa présidence émissaire pour le dossier brûlant de l'Afghanistan et du Pakistan, l'«AfPak». Au cours de sa longue carrière entamée à la fin des années 1960, Holbrooke avait également été ambassadeur des Etats-Unis en Allemagne et auprès des Nations unies.