Le Kenya crée son propre tribunal pour juger les violences post-électorales

Avec Reuters

— 

Le Kenya va se doter de son propre tribunal pour juger les responsables présumés des violences survenues après l'élection présidentielle de 2007, a annoncé lundi la présidence.
L’initiative sera conduite quelles que soient les décisions de la Cour pénale internationale, dont le procureur général devrait désigner mercredi six responsables politiques soupçonnés d'avoir provoqué les troubles post-électoraux.

Les violences, survenues début 2008 en raison de la contestation des résultats de la présidentielle, ont fait 1.220 morts et plus de 350.000 déplacés.