La Libye menace l'UE de réduire sa lutte contre l'immigration illégale

Reuters

— 

La Libye réduira sa lutte contre l'émigration illégale d'Afrique vers l'Europe si l'Union européenne ne lui accorde pas les fonds supplémentaires qu'elle réclame, a déclaré lundi le ministre libyen de la Sécurité publique, Abdalfatah Younès Elabedi.

Les autorités libyennes interceptent chaque année des milliers d'Africains tentant de parvenir clandestinement en Europe. Elles jugent cependant qu'elles n'ont pas à supporter le fardeau financier de la protection des frontières de l'UE.

Lors de sa visite en Italie en août, le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a demandé à l'UE de verser à la Libye cinq milliards d'euros par an pour financer cette lutte contre les migrations clandestines. «S'il n'y a pas d'argent, il n'y aura pas de sécurité, il n'y aura pas de gardes (aux frontières)», a prévenu Abdalfatah Younès Elabedi, en marge d'une rencontre à Tripoli entre ministres de l'Intérieur d'Afrique du Nord et d'Europe méridionale.