Côte d'Ivoire: L'Union européenne passe aux sanctions contre Gbagbo

POLITIQUE Les ministres des 27 ont adopté notamment une interdiction de visas vers l'Europe...

Avec Reuters

— 

SEYLLOU/AFP

Alors que la situation est toujours bloquée en Côte d’Ivoire, l'Union européenne a décidé ce lundi d'imposer des sanctions ciblées contre le président sortant, Laurent Gbagbo, qui refuse de reconnaître la victoire de son opposant, Alassane Ouattara, à l'élection présidentielle du 28 novembre.
 
Les ministres des Affaires étrangères des 27, réunis à Bruxelles, ont adopté une interdiction de visas vers l'Europe et un gel d'actifs financiers à toute personne qui «bloque le processus de paix et de réconciliation nationale et qui en particulier menace l'issue du processus électoral».

Impasse depuis deux semaines

La Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de cacao, est dans une impasse politique depuis deux semaines, et la communauté internationale redoute de nouveaux affrontements violents entre groupes rivaux, comme en 2002 et 2003.
 
Comme l'UE, les Etats-Unis, l'Union africaine, la Cedeao et le Conseil de sécurité des Nations unies ont tous reconnu la victoire d'Alassane Ouattara.