Le Japon s'agace d'une visite russe aux îles Kouriles

Reuters

— 

Le vice-premier ministre russe, Igor Chouvalov, a provoqué une nouvelle protestation de Tokyo en se rendant ce lundi dans l'archipel des Kouriles, dans le Pacifique, que le Japon considère comme ses «territoires du Nord».
Cette visite fait suite à celle effectuée il y a six semaines par le président Dmitri Medvedev, la première d'un chef d'Etat russe depuis que les troupes soviétiques ont pris possession de ces quatre îles litigieuses au large d'Hokkaido en 1945.

Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a jugé «très regrettable» cette visite et l'a fait savoir en élevant une protestation auprès de l'ambassadeur de Russie à Tokyo, rapporte l'agence Kyodo.