Pour Hillary Clinton, Israéliens et Palestiniens doivent mettre fin eux-mêmes à leur conflit

Avec Reuters

— 

Washington demeure engagé dans la recherche de la paix au Proche-Orient mais il incombe à Israël et aux Palestiniens de mettre fin à leur conflit, devait dire ce vendredi soir Hillary Clinton dans un discours dévoilé par le Département d'Etat.

«Elle affirmera que les Etats-Unis restent engagés dans ce processus mais que la responsabilité de mettre fin au conflit repose en fin de compte sur les parties elles-mêmes», a annoncé le porte-parole du département d'Etat, P.J. Crowley. L'administration Obama a entériné cette semaine l'échec des négociations directes relancées début septembre à Washington, en annonçant qu'elle ne cherchait plus à parvenir à un nouveau moratoire sur les constructions dans les colonies juives de Cisjordanie.