WikiLeaks: Julian Assange sur le point d'être inculpé d'espionnage par les Etats-Unis, selon son avocat

MONDE Si tel était le cas, il faudrait encore que la Grande-Bretagne accepte une éventuelle demande d'extradition de Washington...

Philippe Berry

— 

Julian Assange, le fondateur du site WikiLeaks lors d'une conférence de presse à Londres, Grande-Bretagne, le 23 octobre 2010.
Julian Assange, le fondateur du site WikiLeaks lors d'une conférence de presse à Londres, Grande-Bretagne, le 23 octobre 2010. — REX / SIPA

Sarah Palin veut le «pourchasser comme Ben Laden et les talibans». La justice américaine devrait adopter une approche plus traditionnelle pour mettre la main sur Julian Assange. Un des avocats de du fondateur de WikiLeaks a déclaré vendredi qu'elle s'attendait à ce que son client soit inculpé d'espionnage à bref délai par des procureurs fédéraux américains. Jennifer Robinson, interrogée par la rédaction londonienne d'ABC, a même parlé d'une inculpation imminente.

Julian Assange est détenu depuis mardi en Grande-Bretagne sur demande de la justice suédoise, qui veut l'interroger sur des accusations de viol et agressions sexuelles portées contre lui en août dernier par deux Suédoises.

Ce ressortissant australien est au centre du débat depuis que le site WikiLeaks a commencé à diffuser le 28 novembre dernier, en partenariat avec cinq journaux occidentaux, des milliers de câbles de la diplomatie américaine.

No comment de Washington

Contactée, une porte-parole du département de la Justice a refusé de commenter les affirmations de son avocate.

La Loi de 1917 sur l'espionnage pourrait être utilisée par la justice américaine. Elle n'a cependant jamais été employée dans le cas d'une personne qui avait rendu publics des documents confidentiels.

L'Attorney General (ministre de la Justice) Eric Holder a indiqué cette semaine que ses services examinaient d'autres charges que cette incrimination pour espionnage. Cette loi, a-t-il dit lundi, «pourrait assurément jouer un rôle mais il y a d'autres lois, d'autres outils à notre disposition». Selon des experts, une alternative serait d'inculper Assange pour «vol de propriété gouvernementale».

Dans tous les cas, Washington devrait déposer une demande d'extradition auprès de Londres –ou de Stockholm si Assange était transféré entre temps. Une telle procédure peut prendre plusieurs mois. Sarah Palin va devoir patienter.