Royaume-Uni: Les étudiants décidés à poursuivre le mouvement de contestation

Reuters

— 

Les étudiants britanniques ont promis vendredi de poursuivre leur mouvement de contestation contre la hausse des frais universitaires, malgré le vote la veille de la réforme qui suscite leur colère.

Des dizaines de milliers de protestataires, selon la police, ont défilé jeudi dans les rues de Londres qui ont été le théâtre de violents incidents, les pires depuis les émeutes de 1990. Ces manifestations contre le projet d'impôt local (poll tax) avaient contribué à la chute de Margaret Thatcher

Huit policiers et 13 manifestants ont été blessés jeudi, a déclaré la police. Le Premier ministre conservateur, David Cameron, s'est dit particulièrement choqué par le fait que des opposants à la réforme s'en prennent à la voiture du prince Charles et de son épouse Camilla Parker-Bowles.