Silvio Berlusconi ne démissionnera pas avant le vote de confiance au Parlement

Reuters

— 

Le chef du gouvernement italien, Silvio Berlusconi, ne démissionnera pas avant le vote de confiance prévu la semaine prochaine, en dépit des appels en ce sens de ses anciens alliés, a dit jeudi son porte-parole.
 Le gouvernement de Berlusconi, embarrassé par la crise économique et les affaires touchant son chef, affrontera mardi prochain deux motions de censure qui pourraient précipiter des élections législatives anticipées.

Le «Cavaliere» ne dispose plus d'une majorité solide à la Chambre des députés, notamment depuis que Gianfranco Fini, le président de la chambre et co-fondateur de son parti Peuple de la Liberté (PDL), a quitté la majorité. Fini et ses partisans demandent que Berlusconi démissionne avant le vote, sans quoi ils voteront contre lui le 14 décembre.