Cuba: Des «femmes en blanc» prises à partie lors d'une manifestation

Reuters

— 

Des partisans du régime castriste ont conspué jeudi des «femmes en blanc» qui défilaient à La Havane pour la libération des dissidents, à la veille de la Journée internationale des droits de l'homme.
Deux cents étudiants et fonctionnaires ont encerclé la cinquantaine d'épouses, de mères ou de sœurs d'opposants emprisonnés avant de les traiter de «vendues». «Ces rues appartiennent à Fidel !», leur ont-ils lancé.

Ces femmes, qui réclamaient notamment la remise en liberté des derniers dissidents arrêtés en 2003, ont promis de manifester à nouveau ce vendredi, pour le 62e anniversaire de l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'homme à l'ONU.