La Croatie condamnée pour atteinte à la liberté de religion

Reuters
— 

La Croatie, pays majoritairement catholique, a été condamnée ce jeudi par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) pour discrimination et atteinte à la liberté de religion envers trois églises réformées.
Ces trois communautés religieuses, bénéficient d'une reconnaissance légale mais se plaignaient de ne pas pouvoir dispenser un enseignement religieux dans les écoles et prononcer des mariages emportant les effets d'un mariage civil.

Les autorités de Zagreb appuyaient leur refus sur une circulaire de 2004 qui n'accorde ce statut juridique qu'aux congrégations présentes sur le territoire au 6 avril 1941 et fortes d'au moins 6.000 membres. Or dans son arrêt, la CEDH constate que d'autres communautés religieuses ne satisfaisant pas non plus à ces deux critères ont pourtant obtenu les droits revendiqués par les trois églises requérantes. Chacune d'elles obtient 9.000 euros en réparation de son préjudice moral.