Inde: Un ancien ministre accusé de corruption

Reuters

— 

La police fédérale indienne a mené des perquisitions dans les domiciles et bureaux d'un ancien ministre des Télécoms, dans le cadre de l'enquête sur un vaste scandale de corruption présumée.

L'opposition impose depuis la fin novembre une vacance du Parlement afin d'exiger une enquête conjointe sur les conditions d'octroi d'une licence de téléphonie en 2007-2008, dont un audit du gouvernement a révélé qu'il pourrait avoir privé l'Etat de l'équivalent de 39 milliards d'euros. L'ancien ministre visé, Andimuthu Raja, avait été démis de ses fonctions le mois dernier dans la foulée de ce rapport. Il dément toute malversation et assure que l'enquête démontrera son innocence.

C'est la première fois qu'Andimuthu Raja est visé dans cette enquête et ce développement pourrait aider le gouvernement à apaiser l'opposition et à sortir de l'impasse parlementaire.