Moscou juge «ridicules» les révélations de WikiLeaks sur la fortune de Poutine

Reuters

— 

Le porte-parole de Vladimir Poutine a jugé «ridicules» les allégations sur la fortune du Premier ministre russe diffusées par le site WikiLeaks à partir de télégrammes diplomatiques américains confidentiels.

Selon une note américaine rédigée avant l'élection présidentielle de 2008 - à laquelle il ne pouvait se présenter et qui verra la victoire de son poulain Dmitri Medvedev - Poutine était motivé notamment dans le choix de son successeur «par la protection de sa richesse et de sa sécurité» contre des poursuites.

Le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov a précisé que rien ne prouvait que ces documents soient authentiques. Mais si c'est le cas, a-t-il dit, on peut s'étonner de voir des diplomates américains écrire de telles «bêtises».