Téhéran décrète deux jours fériés pour réduire le niveau de pollution en Iran

Reuters

— 

Mercredi et jeudi seront fériés à Téhéran et dans d'autres villes d'iraniennes afin de réduire le niveau de pollution, devenu inquiétant par endroits, rapportent des médias iraniens.

Le niveau de pollution est alarmant depuis plus d'une semaine dans la capitale et les dirigeants iraniens avaient déjà décrété un jour férié mercredi dernier. Mais cette mesure inédite a été inefficace en raison de la situation météorologique, qui a empêché les particules de gaz carbonique de se dissiper.

Cette fois, les écoles, universités, bâtiments publics et banques seront fermés deux jours d'affilée et les voitures ne seront autorisées qu'un jour sur deux en fonction de leur numéro d'immatriculation.
Le ministère de la Santé a fait état d'une augmentation du nombre d'admissions dans les hôpitaux pour des difficultés respiratoires et reconnait qu'il faudra faire plus pour inverser la tendance à Téhéran, où cohabitent entre neuf et 12 millions de personnes en semaine.