De la concurrence pour WikiLeaks

HACKTIVISME Des anciens collègues de Julian Assange devraient présenter leur site mi-décembre...

P.B.

— 

AFP PHOTO/ BERTIL ERICSON

«Toi aussi, mon fils.» Le tout puissant Julian Assange, fondateur et star de WikiLeaks, devrait bientôt être trahi par les siens. Plusieurs cadres, dont Daniel Domscheit-Berg, ont récemment claqué la porte et devraient lancer leur propre site, selon des révélations du Wall Street Journal de début novembre. D'après Le Point, la présentation devrait intervenir mi-décembre, à Berlin.

Les putschistes reprochent à WikiLeaks d'avoir viré «au culte de la personnalité» d'Assange. Selon Daniel Domscheit-Berg, le fondateur du site se conduit «comme un empereur».

Compétition

Sur le fond, il trouve également que WikiLeaks s'éloigne de sa mission originelle et a mis en danger la vie de certaines sources en ne «floutant» pas de nombreuses identités dans les mémos sur l'Afghanistan et l'Irak publiés cette année.

Le nouveau site fera-t-il de l'ombre à WikiLeaks? Pas forcément. Ils existent de nombreux sites similaires, comme cryptome.org.