Berlusconi aux journalistes: «J'ai l'intime conviction qu'aucun d'entre vous n'est pédophile»

DECLARATION Le Cavaliere n'aime pourtant pas trop la presse...

J. M.

— 

La série noire de Silvio Berlusconi qui perd son imunité pénale
La série noire de Silvio Berlusconi qui perd son imunité pénale — Tony Gentile/Reuters

Comme son ami Nicolas Sarkozy, Silvio Berlusconi a une dent contre les journalistes. Mais s’il a les mêmes griefs contre la presse que son homologue français, le président du Conseil italien a tenu à se démarquer à sa manière, histoire de ne pas partir fâché.

«On n’en peut plus de l’information qui désinforme», a lâché Silvio Berlusconi devant la presse, à qui il reproche de lui attribuer «une masse de choses qui ne correspondent pas du tout à la réalité». Mais, évoquant la dernière saillie en date de Nicolas Sarkozy, le Cavaliere a assuré aux journalistes: «J’ai l’intime conviction qu’aucun d’entre vous n’est pédophile. Bon travail et tenez vous bien.»