Centrafrique: Des rebelles s'emparent de la ville de Birao

Reuters

— 

Les rebelles de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) ont annoncé jeudi s'être emparés de la ville de Birao, aux confins des frontières du Tchad et du Soudan, et viser la capitale centrafricaine, Bangui.
De son côté, le gouvernement a confirmé avoir retiré sa garnison de Birao, située à l'extrême nord et contrôlée jusqu'au 15 novembre par des casques bleus de l'Onu. L’armée a quitté la ville dans le but d'épargner les vies des civils, tout en préparant une contre-attaque.
Abdoulaye Issène, chef des opérations des forces de la CPJP, a déclaré à Reuters avoir «fait 48 prisonniers (...) et récupéré un stock assez important d'armes et des munitions.»