Le Canada va-t-il ré-autoriser la polygamie?

SOCIETE La Cour suprême de Colombie britannique débat depuis deux jours...

P.B.

— 

La série «Big Love» de HBO
La série «Big Love» de HBO — HBO

Winston Blackmore a 20 épouses et plus de 100 enfants. Ce leader de la secte mormone dissidente canadienne de Bountiful est la raison principale pour laquelle la Cour suprême de Colombie britannique débat depuis lundi de la constitutionnalité de l'interdiction de la polygamie. Au centre des débats: la liberté de religion peut-elle être invoquée face au Code pénal de la province.

>> Le point de vue de l'avocat Gilles Devers, c'est ici sur le blog Actualités du droit

En 2009, le procès pour polygamie de Winston Blackmore et James Oler avait capoté pour des raisons techniques. Depuis longtemps, la Colombie britannique est accusée de fermer les yeux sur cette pratique interdite depuis plus de 100 ans.

Depuis lundi, une trentaine de juristes se succèdent à la barre. En vrac, des représentants du ministère public, des avocats de groupes de défense des droits civils pro-polygamie ou d'associations féministes. Les débats devraient durer plusieurs mois. Quelle que soit la décision, un appel devant la Cour suprême fédérale sera possible.

«Dangereux» pour la société

Mardi, le ministre de la Justice de la Colombie britannique a tenté de démontrer que la polygamie est dangereuse pour la société. Selon lui, elle conduit «à la sexualisation des enfants», et en substance, à l'asservissement des femmes. Sans parler des cas de consanguinité, souvent légion dans des communautés comme celle de Bountiful, qui compte environ 1.200 membres. Quatre des épouses de Winston Blackmore avaient par exemple 15 ans lors de leur mariage.

Contrairement à une idée répandue, la polygamie a été interdite par la mouvance principale mormone (l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, originaire de Salt Lake City, aux Etats-Unis) en 1890. Mais des groupes dissidents –comme celui dépeint dans la série Big Love– perpétuent cette pratique. Dans le cas de Bountiful, un homme doit être marié à trois femmes pour avoir une chance de finir au Paradis.