Préservatif, pédophilie, islam: les principaux points de l'ouvrage du pape Benoît XVI

RELIGION Retrouvez les principaux points du livre d'entretien du souverain pontife...

Avec reuters

— 

Le pape Pie XII a été "l'un des grands justes, qui a sauvé des juifs plus que personne", déclare Benoît XVI dans un livre d'entretiens intitulé "Lumière du monde" qui sort mardi.
Le pape Pie XII a été "l'un des grands justes, qui a sauvé des juifs plus que personne", déclare Benoît XVI dans un livre d'entretiens intitulé "Lumière du monde" qui sort mardi. — Alberto Pizzoli afp.com

Témoignages, pensées ou testament? Le pape Benoît XVI publie ce mardi un livre d’entretiens avec le journaliste allemand Peter Seewald, intitulé Lumière du monde, dans il évoque un certain nombre de questions d'actualité pour l'Eglise, dont le préservatif et les scandales pédophiles,mais aussi son âge et sa santé. Voici les principaux points développés:

Le préservatif

Le pape Benoît XVI rappelle que l'Eglise ne considère pas le préservatif comme «une solution véritable ni morale» au problème du sida. Mais son utilisation peut être justifiée dans certains cas, tel que celui d'une personne prostituée cherchant à réduire le risque d'infection et prenant ainsi la responsabilité de ses actes.

Abus sexuels commis par des prêtres

Les récents scandales d'abus sexuels commis par des prêtres sur des enfants ont constitué pour le pape «un choc sans précédent». Il assure comprendre que des croyants quittent l'Eglise en réaction.

Williamson

Le Vatican ne savait pas en janvier 2009, lors de la levée de l'excommunication de quatre évêques traditionnalistes, que l'un d'entre eux contestait la réalité de l'Holocauste. S'il l'avait su, Richard Williamson n'aurait pas été réintégré dans l'Eglise, assure-t-il.

Pie XII

Le pape Pie XII, que ses détracteurs accusent d'avoir fermé les yeux sur l'extermination des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale, était «l'un des grands justes, (qui) a sauvé plus de Juifs que toute autre personne», certifie Benoît XVI.

Démission

Benoît XVI dit qu'il serait prêt démissionner s'il n'était «plus capable physiquement, psychologiquement et spirituellement d'accomplir les tâches de (sa) fonction». Dans un tel cas, il deviendrait le deuxième pape à démissionner après Célestin V en 1294.

Santé

Benoît XVI, 83 ans, évoque son âge à plusieurs reprises. «Je (...) remarque que mes forces s'amenuisent», dit-il. Evoquant la Journée mondiale de la Jeunesse prévue en août 2011 à Madrid, il dit qu'il y assistera «si, si Dieu le veut, je suis encore en vie».

La communication du Vatican

Le pape reconnaît que le Vatican ne parvient pas toujours à transmettre correctement son message. La polémique sur l'évêque négationniste Richard Williamson aurait ainsi pu être évitée si le Vatican avait vérifié sur Internet «à quelle espèce de personne nous avions affaire».

Islam

Les pays à majorité musulmane peuvent sombrer dans l'intolérance, «ce qui rend la coexistence avec les chrétiens très difficile», mais le Vatican doit rester en contact avec «tous les courants au sein de l'islam ouverts au et capables de dialogue». Il dit également ne pas voir de justification à l'interdiction en Europe du port du voile intégral par des musulmanes.

Eglise russe orthodoxe

Une rencontre avec le patriarche orthodoxe de Russie, Kirill, est possible dans un avenir pas trop lointain, dit le pape.

Laïcité

Benoît XVI et la laïcité. Le pape affirme qu'une «nouvelle forme d'intolérance se répand» dans les pays occidentaux, dont l'objectif est de limiter l'expression publique de la foi chrétienne. Les chrétiens doivent se mobiliser contre ce mouvement, dit-il.