Le Japon veut envoyer des troupessur des ilôts revendiqués par la Chine

Reuters

— 

Le Japon envisage de déployer pour la première fois des troupes non-combattantes sur son île la plus occidentale. Une réponse à des manoeuvres chinoises en mer de Chine orientale, rapporte dimanche Nikkei, quotidien des milieux d'affaires.

Ce déploiement ne prendra pas effet avant 2014 au plus tôt, ajoute le journal, sans fournir d'explication. Ce projet vise à envoyer 100 militaires à Yonaguni, située à environ 110 km à l'est de Taiwan et à 160 km au sud-ouest d'îlots en mer de Chine orientale revendiqués à la fois par le Japon, qui les appelle Senkaku, et par la Chine, qui les baptise Diaoyu.

Ces militaires légèrement armés auraient pour mission de surveiller les activités et les communications des forces maritimes et aériennes dans le secteur.