Afghanistan: Le Mollah Omar refuse de discuter avec le gouvernement

Reuters

— 

Les talibans restent hostiles aux négociations de paix et ne discuteront jamais avec le gouvernement «fantoche» de Kaboul tant que des troupes étrangères seront stationnées en Afghanistan, a réaffirmé lundi le mollah Omar.
Dans un communiqué diffusé à la veille de l'Aïd, le chef de file de la milice islamiste assure également que ses ennemis «ont été vaincus sur le champ de bataille» et qu'ils en sont réduits à répandre «des rumeurs trompeuses» sur ces prétendues négociations.

Le président afghan Hamid Karzaï a tendu la main aux talibans prêts à déposer les armes, mais Kaboul et Washington ont démenti des informations confuses et non confirmées faisant état de négociations avec des membres dirigeants du mouvement.