Nigéria: un militaire tué par des islamistes présumés

Reuters

— 

Des extrémistes islamistes présumés ont tué un militaire et en ont grièvement blessé un autre dans le nord-est du Nigeria, a annoncé lundi la police.
Les deux militaires ont été pris pour cibles dimanche alors qu'ils étaient assis devant leur domicile à Maiduguri.

De nombreux responsables et membres des forces de sécurité ont été tués ces dernières semaines dans le nord du Nigeria. Ces violences sont imputées à Boko Haram, un mouvement islamiste extrémiste réclamant le respect de la charia [loi islamique] dans tout le pays.