Présidentielle en Guinée: L'écart se réduit entre Diallo et Condé au second tour

Avec Reuters

— 

Moins de quatre points d'écart séparaient samedi les deux candidats au second tour de l'élection présidentielle du 7 novembre en Guinée dont les résultats complets devraient connus dimanche.

La capitale, Conakry, théâtre ces dernières semaines de tensions, était calme samedi.

Le scrutin présidentiel est censé mettre fin à deux années de pouvoir militaire dans un pays riche en ressources agricoles et minières, notamment en bauxite, dont la Guinée est le premier exportateur au monde.

L'ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo, un Peul, est désormais crédité de 51,8% des suffrages contre 48,2% à l'opposant historique Alpha Condé, selon des résultats portant sur un peu plus de la moitié des bulletins.

Mais son avance tend à diminuer à mesure que la collecte des résultats progresse, à un rythme bien plus lent que prévu. Le score d'Alpha Condé, membre de l'ethnie malinké, pourrait augmenter une fois pris en compte les résultats en provenance de la Haute-Guinée et de la Guinée-Forestière, où les Malinkés sont largement majoritaires.

Diallo était considéré comme favori au soir du premier tour, le 27 juin, après avoir obtenu près de 44% des voix et le soutien pour le second tour du candidat Sidya Touré, qui avait fini troisième avec près de 14%.