Des soldats britanniques accusés de violences sur un détenu irakien

Reuters

— 

Une enquête a été ouverte à l'encontre de trois soldats britanniques accusés de violences sur un détenu irakien, a annoncé mercredi le ministère britannique de la Défense.
Les soldats ont été présentés le mois dernier à un procureur militaire et pourraient être inculpés de crimes de guerre, a précisé un porte-parole du ministère, se refusant à donner des détails sur les faits qui leur sont reprochés.

La Grande-Bretagne a achevé l'année dernière de retirer ses troupes d'Irak. Elle était le principal soutien armé des Etats-Unis lors de l'intervention militaire de mars 2003 pour renverser le régime de Saddam Hussein.