La Russie rejette la mise en garde du Japon à propos des îles Kouriles

Reuters

— 

Moscou a rejeté mercredi une mise en garde du Japon contre de nouvelles visites de responsables russes dans les îles Kouriles, prises au Japon par l'Armée rouge en 1945.
L'ambassadeur du Japon en Russie a été rappelé à Tokyo après la brève visite du président russe Dmitri Medvedev lundi dans l'une des quatre îles Kouriles, visite que le Premier ministre japonais Naoto Kan a jugée «très regrettable».
«Nous n'avons besoin des conseils de personne sur ce sujet», a déclaré Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères. «C'est notre territoire. Le président russe ne sollicite les conseils de personne lorsqu'il décide de se déplacer dans une région de Russie.»