L'Otan souhaite «enterrer les fantômes du passé» avec la Russie

Reuters

— 

L'Otan et la Russie doivent bâtir une relation nouvelle, a déclaré mercredi Anders Fogh Rasmussen, secrétaire général de l'Alliance atlantique, lors d'une visite à Moscou destinée à réclamer une aide russe pour l'Afghanistan.
Le président russe Dmitri Medvedev a accepté une invitation à se rendre à Lisbonne lors d'un sommet de l'Otan prévu les 19 et 20 novembre.
«Le sommet de Lisbonne fournit l'occasion d'ouvrir un nouveau chapitre, d'enterrer les fantômes du passé», a déclaré Anders Fogh Rasmussen lors d'une conférence de presse à Moscou. On ignore si le secrétaire général de l'Otan rencontrera le Premier ministre Vladimir Poutine, considéré comme le véritable décisionnaire en Russie, lors de cette visite à Moscou.