Le Japon met en garde la Russie à propos des îles Kouriles

Reuters

— 

Tokyo a mis en garde mercredi Moscou contre de nouvelles visites de responsables russes dans les îles Kouriles, prises au Japon par l'Armée rouge en 1945.
«Nous avons exprimé notre position, qui est que les Territoires du Nord sont japonais. Nous aimerions qu'ils (les Russes) agissent en conséquence», a dit le ministre japonais des Affaires étrangères, Seiji Maehara, à l'issue d'une rencontre avec l'ambassadeur du Japon à Moscou.
Ce dernier a été rappelé à Tokyo après la brève visite du président russe Dmitri Medvedev lundi dans l'une des quatre îles Kouriles, visite que le Premier ministre japonais Naoto Kan a jugée «très regrettable».