Un ours affamé dévore un cadavre dans un cimetière russe

E.O.

— 

Elles ont d’abord cru voir un homme corpulent, vêtu d’un manteau de fourrure, se coucher sur la tombe d’un proche. Mais quand elles se sont approchées, ces deux habitantes du village russe de Vezhnya Tchova ont réalisé que l’homme endeuillé était en réalité un imposant ours, en train de dévorer un cadavre, rapporte The Guardian.

 

Les ours vivant dans cette région de Russie, proche du cercle Arctique, sont particulièrement affamés cette année : leur nourriture favorite – constituée de champignons ou de baies – a déjà disparu, en raison de la canicule estivale. Dans la République des Komis, au nord-ouest du pays, des bêtes ont été vues errer dans les rues des villes et villages, à la recherche de nourriture.

 

Un cas similaire d’ours mangeur de cadavre avait déjà été signalé en Russie, toujours au nord-ouest, il y a deux ans.