Le steward américain qui avait perdu son sang-froid plaide coupable

avec AFP

— 

Un steward de la compagnie aérienne à bas coût JetBlue a plaidé coupable ce mardi, mais n'ira pas en prison. Le steward avait demandé aux passagers du vol Pittsburgh - New York de ne pas quitter leurs sièges tant que l'appareil n'avait pas atteint son point de stationnement à l'aéroport JF Kennedy.

Enervé par un passager qui ne l'écoutait pas et récupérait ses effets personnels dans le coffre au-dessus de son siège après l'atterrissage, Steven Slater avait tenté d'interrompre le récalcitrant lorsqu'il avait été heurté à la tête par une valise, ce qui avait achevé de l'exaspérer. Il avait alors déclenché le déploiement des toboggans de l'avion, attrapant une canette de bière et était parti en insultant les passagers. Il avait quitté l'aéroport à bord d'une voiture qu'il y avait garée, et avait été arrêté un peu plus tard à son domicile.

Il a plaidé coupable de conduite déplacée et de faute professionnelle, a accepté de payer 10.000 dollars à son ancien employeur et d'aller consulter un thérapeute, selon un communiqué d'un tribunal du district de Queens, dans l'est de New York. Slater s'était gagné des sympathies dans le monde entier après son geste, qui avait suscité des débats passionnés sur le stress au travail et l'envie de tout quitter.