La présidence afghane accuse l'Otan d'avoir tué un prisonnier dans sa cellule

AFP

— 

Un prisonnier afghan pourrait avoir été tué ce week-end dans sa cellule par des forces internationales dans la province de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, ont annoncé mardi les services du président afghan Hamid Karzaï, qui a ordonné une enquête.
«Selon les éléments reçus depuis le district d'Arghandab, les troupes de l'Otan sont entrées dans la prison du district à 21h30 dimanche et ont tué un prisonnier, mollah Mohibullah», déclare la présidence dans un communiqué.
Le commandement de l'Otan à Kaboul avait annoncé lundi l'ouverture d'une enquête après la mort en détention d'un prisonnier arrêté samedi lors d'une opération des forces internationales dans la province de Kandahar, un bastion de la rébellion des talibans.