L'Anglaise qui a jeté une chatte vivante à la poubelle condamnée à 284 euros d'amende

GRANDE-BRETAGNE Elle avait été trahie par une vidéo qui a fait le tour du Web...

J. M. avec AFP

— 

Mary Bale, qui caresse le chat, le jettera quelques instants plus tard dans la poubelle.
Mary Bale, qui caresse le chat, le jettera quelques instants plus tard dans la poubelle. — GRAB / NEWSTEAM / SIPA

Une mise à l’amende. Mary Bale, qui avait outré le Web en jetant à la poubelle une chatte vivante a été condamnée ce mardi à payer 250 livres, soit 284 euros, par le tribunal de Coventry. Trahie par les images filmées par une caméra de vidéosurveillance, l’accusée a plaidé coupable du chef d'inculpation d'avoir infligé «des souffrances à des animaux».

L'employée de banque avait été filmée caressant une chatte, avant de la saisir par la peau du dos et de la jeter dans une poubelle. «Lola» était restée enfermée pendant une quinzaine d'heures avant d'être secourue par ses maîtres, Darryl et Stephanie Mann, qui avaient entendu ses miaulements.

«C'est juste une chatte»

Les images, diffusées sur YouTube, avaient fait le tour du pays et au-delà. «J'ai voulu faire une blague», s'était justifiée Mary Bale, assurant ne pas comprendre «pourquoi cela faisait tant de bruit». «C'est juste une chatte», s'était-elle étonnée. Une simple chatte dont le sort avait poussé des internautes à appeler à «la mort pour Mary Bale» sur Facebook.

Les journaux anglais ont d’ailleurs emboîté le pas au Web, ce qui semble avoir joué en faveur de l’accusée. Prononçant le verdict, le juge Caroline Goulborn a en effet justifié la relative clémence de la sentence par le fait que Mary Bale a été «vilipendée» par une certaine partie de la presse, et que l'animal n'a pas été blessé.