Wikileaks: le Pentagone étudie l'impact des révélations à venir

AFP

— 

Le Pentagone a mobilisé 120 personnes chargées d'examiner l'impact de la diffusion prochaine par le site Wikileaks d'un nombre record de documents confidentiels sur la guerre en Irak, a annoncé vendredi l'un des porte-parole du département de la Défense.

Wikileaks s'apprêterait à diffuser 400.000 documents confidentiels sur la guerre en Irak, selon des informations de presse. L'hebdomadaire Newsweek avait évoqué en septembre «la plus importante fuite de matériel de renseignement».

Afin de se préparer à cette fuite qui pourrait intervenir dès lundi, selon la presse américaine, le département de la Défense a mobilisé il y a plusieurs semaines une équipe de 120 personnes chargées de passer au peigne fin les archives du Pentagone et «estimer l'impact possible» de cette diffusion, a déclaré à la presse le colonel David Lapan, porte-parole du Pentagone.

Le département de la Défense craint que les documents ne contiennent des informations liées à des attaques contre la coalition, les forces de sécurité irakiennes, les civils ou les infrastructures du pays, a précisé le colonel, soulignant que le Pentagone ne savait pas précisément combien de documents seraient publiés.