Les deux Allemands arrêtés en Iran ont reconnu avoir commis «une infraction», selon la justice

avec AFP

— 

Les deux Allemands arrêtés en Iran alors qu'ils interviewaient le fils de Sakineh Mohammadi-Ashtiani «ont reconnu avoir commis une infraction», a déclaré le procureur général iranien, cité par l'agence officielle Irna.
Le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle a confirmé mardi qu'il s'agissait de ressortissants allemands. «Nous nous efforçons de (...) faire en sorte que ces deux personnes rentrent au plus vite en Allemagne», avait-il déclaré.
L'identité des deux Allemands n'a pas été révélée, mais il s'agirait d'un journaliste et d'un photographe. Ils souhaitaient réaliser un entretien avec le fils de Sakineh Mohammadi-Ashtiani, cette mère de famille de 43 ans condamnée à la lapidation pour adultère.