Un soldat américain dévoile de nouvelles humiliations infligées aux prisonniers irakiens

MONDE Ethan McCord publie des vidéos sur son blog...

P.B.

— 

Un soldat américain face à un prisonnier irakien, en 2007
Un soldat américain face à un prisonnier irakien, en 2007 — DR

Ethan McCord est un franc-tireur. Ce vétéran d'Irak a dénoncé à plusieurs reprises les méthodes en vigueur dans l'armée américaine. Mercredi, il a récidivé. Sur un blog hébergé par Michael Moore, il publie des vidéos qu'il a filmées en 2007.

Ces clips montrent «des abus contre des prisonniers. Pas des abus physiques, mais mentaux, dégradants, qui sont souvent pires que de simplement frapper une personne», raconte McCord.

Dans la première, ci-dessous, un soldat se moque d'un prisonnier, lui répétant «tu vas aller en prison».

Dans la suivante, plusieurs soldats narguent en chantant un prisonnier aux yeux recouverts de lunettes pour le maintenir dans le noir, un outil classique pour désorienter sa victime.

Dans la dernière, un soldat oblige (pendant 45 minutes) un prisonnier à lever et baisser ses mains.

Une division à la réputation déjà controversée

Dans l'absolu, les abus ici filmés sont loin de la torture pratiquée à Abu Ghraib (Irak) et Bagram (Afghanistan). Mais selon McCord, elles montrent «un mal endémique du système», avec des soldats «qui se comportent comme on le leur a appris».

Surtout, il s'agit ici d'une division de soldats qui avait déjà fait la une des journaux: Bravo Company, 2nd Battalion, 16th Infantry. La fameuse vidéo «Meurtre collatéral», publiée par Wikileaks début 2010, c'était déjà eux. Deux photographes de Reuters avaient trouvé la mort, les soldats ayant confondus leur matériel photo avec des armes.

Ethan McCord avait alors sorti deux enfants blessés d'un van. Une expérience qu'il raconte dans la vidéo ci-dessous: «J'étais bouleversé ce soir-là. Je suis allé voir mes supérieurs, pour demander un soutien psychologique. Ils m'ont menacé de me poursuivre, prétendant que j'étais 'un malade imaginaire"».