Caricatures de Mahomet: une ministre danoise au Caire pour apaiser les tensions

AFP

— 

La ministre danoise des Affaires étrangères a cherché mercredi au Caire à désamorcer les tensions après la réédition au Danemark de caricatures de Mahomet, estimant «très regrettable» que de nombreux musulmans se soient sentis «profondément blessés» par ces dessins.

Un livre reproduisant douze caricatures de Mahomet, qui avaient déjà provoqué la colère du monde musulman, a été mis en vente le 30 septembre, jour anniversaire de leur première parution en 2005 dans le quotidien danois Jyllands-Posten.

Ce sujet a été au centre d'une rencontre entre la chef de la diplomatie danoise Lene Espersen et le grand imam d'Al-Azhar, la prestigieuse institution d'enseignement théologique sunnite du Caire, cheikh Ahmed al-Tayyeb.

«De nombreuses personnes dans le monde musulman se sont senties profondément blessées par les caricatures publiées au Danemark il y a quelques années, et je veux dire clairement que c'est quelque chose que nous avons trouvé très regrettable et que nous ne voulons pas voir se répéter», a-t-elle dit.

Elle a ajouté que son gouvernement «respectait toutes les croyances et toutes les communautés et condamnait toute tentative de diaboliser des groupes en fonction de leur religion ou de leur origine ethnique».

Mais elle a également souligné l'importance de la liberté d'expression en déclarant que «les libertés et les droits civiques sont cruciaux pour l'opinion danoise».