Yémen: La France conseille aux enfants et conjoints d'expatriés de quitter le pays

MENACE C'est le Quai d'Orsay qui le demande...

M.P. avec AFP

— 

Le Quai d'Orsay invite ce mercredi les conjoints et les enfants d'expatriés français au Yémen à quitter le pays en raison de la dégradation de la situation sécuritaire.

«Compte tenu de la dégradation de la situation sécuritaire résultant des derniers événements au Yémen, nous avons appelé les ressortissants français à une vigilance et à une prudence accrues», a déclaré dans un communiqué le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero.«Dans ce contexte, les conjoints avec enfants seront invités à quitter le territoire yéménite. Il s'agit d'une mesure temporaire de précaution prise en liaison avec les principales entreprises françaises présentes sur place et après en avoir informé les autorités yéménites», a-t-il ajouté.

Al-Qaida met sur pied une armée

Quelque 840 ressortissants français sont recensés au Yémen. Le ministère n'a pas donné d'indications sur le nombre de conjoints et d'enfants des expatriés qui ont été invités à quitter le pays.

La semaine dernière, un ressortissant français employé par une entreprise autrichienne a été tué par l'un de ses gardes de sécurité yéménites, qui a crié au moment fatidique: «Allah Akhbar (Dieu est grand)». Mais les autorités yéménites ont assuré que ce meutre n'avait aucun caractère terroriste et qu'il était lié «à des motivations personnelles».

Al-Qaida est très actif dans ce pays pauvre de la péninsule arabique. Lundi, le chef militaire de la branche yéménite d'Al-Qaida, Qassem al-Rimi, a annoncé la mise en place d'une armée, baptisée «Armée Aden-Abyane», pour libérer le Yémen «des croisés et de leurs agents apostats». Une annonce qui motive peut-être la déclaration du ministère des Affaires étrangères. Le Yémen est également déchiré par un mouvement séparatiste dans le Sud et les séquelles d'une rébellion chiite dans le Nord.