La Grande-Bretagne et la Russie ont «de sérieux désaccords», selon Londres

AFP

— 

La Grande-Bretagne et la Russie ont toujours «de sérieux désaccords», a déclaré à Moscou le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague.
«Nous avons toujours de sérieux désaccords que nous n'écartons pas des discussions. Nous n'allons pas changer notre position», a déclaré William Hague, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse commune avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, après des entretiens.
Dans un entretien publié mercredi à Moscou, le ministre britannique a énuméré les préoccupations de Londres à l'égard de la Russie, appelant le pays à un rôle «constructif» sur la scène européenne, et abordant les question de la Géorgie, des droits de l'homme et des libertés.