des experts de l'ue examinent l'impact des boues toxiques

— 

Le bilan provisoire de la catastrophe fait état de sept morts et 150 blessés.
Le bilan provisoire de la catastrophe fait état de sept morts et 150 blessés. — AFP

Cinq experts en dépollution envoyés par l'Union européenne à la demande de la Hongrie seront aujourd'hui à pied d'œuvre pour examiner l'impact environnemental sur les sites touchés le 4 octobre par des coulées de boues rouges toxiques. Ces coulées sont issues d'un réservoir fissuré d'une usine de bauxite-aluminium à Ajka, à 160 km de Budapest. Selon la Commission, ces experts vont se rendre dans la région pour évaluer la situation et les remèdes à apporter à court et moyen terme. Ils devront vérifier l'impact sur l'environnement, en particulier la terre agricole et l'eau, y compris en sous-sol, ainsi que sur la flore et la faune. Il leur faudra aussi donner leur avis sur les meilleures méthodes à mettre en œuvre pour prévenir et réduire les effets négatifs de la catastrophe sur l'environnement. Les coulées toxiques s'étaient déversés sur 40 km2, détruisant l'écosystème des rivières Torna et Marcal et atteignant, sous une forme diluée, la Raab, puis le Danube lui-même. Le bilan provisoire de la catastrophe est de sept morts, 150 blessés, dont deux dans un état critique, et un disparu. Pour éviter une nouvelle catastrophe, les 800 habitants du village de Kolontar, dont sont originaires la plupart des victimes, ont été évacués samedi. Depuis hier, les personnes intervenant dans la zone (experts, ouvriers...) doivent porter des masques et des lunettes de protection.