En Chine, l'attribution du Nobel de la paix à Liu Xiaobo est très mal acueillie

REACTION La nouvelle est censurée sur le Web du pays et Pékin a convoqué l'ambassadeur norvégien...

J. M. avec AFP

— 

Liu Xiaobo, prix Nobel de la Paix 2010 (photo non datée).
Liu Xiaobo, prix Nobel de la Paix 2010 (photo non datée). — HO/EPN/NEWSCOM/SIPA

L'attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo «est totalement contraire aux principes» de cette récompense, a déclaré ce vendredi le ministère chinois des Affaires étrangères. «Liu Xiaobo est un criminel condamné par le système judiciaire chinois parce qu'il a enfreint les lois chinoises», selon le ministère.

«Accorder le prix Nobel de la paix à une telle personne est totalement contraire aux principes de ce prix, et constitue un dévoiement», estime le gouvernement chinois, qui, dans la foulée, a convoqué l'ambassadeur norvégien.

Censure sur le Web

La nouvelle de l'attribution du prix est d'ailleurs censurée sur les principaux sites internet en Chine. Une simple requête avec les mots clés «prix Nobel, paix, Liu Xiaobo» ne donnait aucun résultat sur les grands portails d'information et les moteurs de recherche tels que Sina, Sohu et Baidu. La censure était également activée sur Weibo, un site de réseau social similaire à Twitter.

Le journal du soir de la télévision d'Etat CCTV a lui ouvert sur les inondations dans l'île chinoise de Hainan. Il serait même impossible d'envoyer un SMS en Chinois contenant les caractères du nom du prix Nobel en Chine continentale, selon le site Aujourd'hui la Chine.

Une décision qui va «nuire aux relations entre la Chine et la Norvège»

La décision du comité Nobel «va aussi nuire aux relations entre la Chine et la Norvège», a aussi averti le ministère des Affaires étrangères dans une réponse écrite à des questions formulées par la presse.

Le Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg a félicité ce  vendredi le dissident chinois Liu Xiaobo, malgré les pressions de Pékin. Avant l'attribution du prix, la Chine avait déjà mis en garde Oslo contre un «geste inamical» susceptible de détériorer les relations entre les deux pays. Les cinq membres du comité Nobel sont désignés par le Parlement norvégien mais ils sont indépendants du gouvernement et de la chambre.