Cachemire indien: les autorités imposent un nouveau couvre-feu

AFP

— 

Les forces de sécurité indiennes ont de nouveau imposé un couvre-feu vendredi dans plusieurs villes du Cachemire indien, dont Srinagar, après un appel à de nouvelles manifestations contre l'administration de New Delhi lancé par un séparatiste radical.
Depuis la mort le 11 juin d'un adolescent de 17 ans tué par un tir de grenade lacrymogène lancé par la police lors d'une manifestation séparatiste, la région s'est embrasée, des centaines d'habitants en colère descendant dans la rue presque quotidiennement en dépit des stricts couvre-feu.
Au moins 110 civils ont été tués par les forces de sécurité. Depuis une dizaine de jours, aucune manifestation ni aucune victime n'ont été rapportées.